Comment les contenus comme les late-show aux Etats-Unis se sont adaptés avec la crise du Covid-19 ?

#Médias

Jimmy Fallon depuis son salon pour Le Tonight Show.
C: The Tonight Show Avril 2020

On ne saurait commencer cet article sans un hommage à Larry King. En effet, le 23 Janvier dernier, Larry King ancien présentateur vedette de CNN est mort à l’âge de 87 ans au centre médical Cedars-Sinaï à Los Angeles.

Larry King s’illustre comme l’un des maîtres du late-show aux Etats-Unis. Ses interviews menés d’une main de maître ont bercé l’histoire de la télévision américaine : on se souviendra du fameux baiser avec l’acteur Marlon Brando ou encore l’interview de Franck Sinatra peu avant son décès. Larry King s’est illustré notamment grâce à son show “Larry King Live” pendant 25 ans puis “Larry King now” en 2012 et enfin en 2013 « Politicking with Larry King ».

Larry King aura vu au fil de sa carrière l’industrie du divertissement évoluer vers de nouveaux contenus et plateformes. La crise du covid-19 a profondément réinventer la façon de faire du divertissement et de produire des contenus. Il sera question dans cet article de s’intéresser à la façon dont les contenus comme les late-show par exemple aux Etats-Unis se sont adaptés avec la crise du covid-19.

« Zoom » : le nouveau canapé des late-show ?

Dès fin mars 2020 et l’annonce du confinement aux Etats-Unis, les stars des talk-show n’ont pas attendu pour s’adapter à la crise. Ainsi, Jimmy Fallon ne pouvant pas se rendre au studio d’enregistrement a hosté le “Tonight Show” depuis son salon. Le résultat est original : pendant que sa femme Nany Jonoven joue le rôle de caméra-man, l’animateur conduit ses interviews par Skype ou Zoom tout en étant interrompu souvent par ses deux filles. 

 » Selon le magazine New Yorkais, Vulture, la crise du covid-19 a permis de donner un nouvel élan aux late-show en forçant les animateurs et leurs équipes à innover et créer de nouvelles façon de faire du divertissement. »

Les animateurs Jimmy Kimmel ou encore Trévor Noah se sont également donnés à la tâche. Selon le magazine New Yorkais, Vulture, la crise du covid-19 a permis de donner un nouvel élan aux late-show en forçant les animateurs et leurs équipes à innover et créer de nouvelles façon de faire du divertissement. Si à l’heure actuelle, les late-show ont pu reprendre dans les studios, on note qu’il n’y a toujours pas de public présent ni d’invités présents sur le plateau. Alors Zoom est-il le nouveau canapé des late-show?

David Letterman, Kevin Hart : des shows enregistrés dans le respect des normes Covid-19.

D’autres ont décidé de s’adapter autrement. C’est le cas de la deuxième saison du show de David Letterman “My Next Guest Needs No Introduction” sur Netflix qui a été enregistré cet été dans un studio respectant les normes Covid-19. En effet, l’animateur a reçu dans une salle masquée des invités prestigieux comme Robert Downey Jr ou encore Dave Chappelle. Ce dernier a d’ailleurs organisé une série de spectacles dans des champs de l’Ohio dont il est originaire. Sur la plateforme Netflix, le nouveau spectacle de l’humoriste, producteur Kevin Hart s’adapte également à son époque en proposant un show enregistré depuis son son salon dans sa villa aux Etats-Unis : une ambiance intimiste qui change des immenses stades dans lesquels il s’est produit dans les années précédentes. 

Ainsi les plateformes ont permis de s’adapter très vite à la pandémie : tandis que les médias traditionnels ont pris plus de temps face à ces contraintes. En France, l’émission quotidienne Clique diffusée sur Canal+ à 19h55 sur la case du Grand Journal de septembre 2019 à juin 2020 s’est offerte une nouvelle formule avec “Clique à la maison”. Diffusé en live sur la page instagram de Clique, l’animateur Mouloud Achour recevait ses invités depuis la maison. Très suivi sur instagram, les épisodes étaient ensuite diffusés sur la chaîne youtube de Clique : un moyen de crééer du lien avec les spectateurs. Aussi diffusé sur la chaîne Clique, c’est l’humoriste Roman Frayssinet accompagné d’Anas Hassouna et Oussama Fares qui a proposé un programme court “ Minuit” qui a cumulé des millions de vues sur les réseaux sociaux. Les plateformes instagram ou TikTok ont ainsi permis de faire progresser l’offre de contenu. Ces alternatives poussent à créer et réinventer les contenus. Néanmoins la réalité économique vient rattraper certains secteurs : c’est le cas de celui de la culture, un des secteurs les plus touchés par la crise du covid-19.

Le live-stream : une alternative pour financer la culture.

Concernant le spectacle vivant, de nombreuses alternatives ont été proposées grâce au live. On peut faire référence au live gratuit de 7h du Barbès Comedy Club diffusé sur Youtube et réunissant tous les humoristes de la scène parisienne. Ce live a permis d’alimenter une cagnotte leechti pour aider financièrement le comedy club. Les comedy club s’adaptent avec le covid-19 : c’est le cas du fameux Comedy Cellar à New York ou du Laugh Factory à Los Angeles qui proposent eux aussi des show en live. En France, l’humoriste Vérino a monté sur sa plateforme un show en live et ce week-end les humoristes Gad Elmaleh, Kev Adams entouré de Roman Frayssinet, Amelle Chahbi se sont produit sur la scène du Fridge retransmis sur la plateforme Gigson.tv.

Si le secteur de la culture souffre, il n’empêche que ses acteurs continuent de se ré-inventer pour trouver des alternatives. L’exemple des late-show aux Etats-Unis montrent que cette pandémie amène à la créativité et à s’adapter chaque jour à ses évolutions.

Pour terminer cet article sur une note positive : on peut faire référence à une pensée d’Albert Einstein qui rappelait que  » L’imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l’imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l’évolution ».

Mehdi JIBRIL

Sources :

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/23/le-journaliste-de-television-americain-larry-king-est-mort_6067364_3210.html

https://www.vulture.com/2020/03/reinventing-late-night-tv-coronavirus-quarantine.html

https://www.cbc.ca/player/play/1720384579537

LEAVE A COMMENT