« Savoir et cultures », un partenariat inédit entre Arte, le Centre national du cinéma et de l’image animée ( CNC) et Youtube qui marque un tournant pour la culture.

Découvrez le portail "Savoirs & Cultures" avec Arte, le CNC et YouTube -  YouTube

Le 24 novembre 2020, a été officialisé le lancement de « Savoirs et Cultures » avant tout analyse sur ce partenariat inédit entre ces trois acteurs singuliers, il est nécessaire d’appréhender ce qu’est justement « Savoirs et Cultures ».

Un projet tripartite

Le projet « Savoirs et Cultures » se décompose en trois enjeux, le premier est de regrouper des contenus culturels, qu’ils soient créés par des Youtubeurs que l’on appelle dorénavant les EduTubeurs, par des institutions culturelles ou bien par la chaine franco-allemande Arte. Tous ces contenus sont regroupés dans un portail nommé «Savoirs et Cultures » proposé sur Youtube. Le second enjeu est d’allouer un fond d’investissement d’1 millions d’euros afin de favoriser la création de contenus culturels, une sorte d’aide pour les néo-EduTubeurs. Le troisième et dernier enjeu de ce projet est l’aspect formation, YouTube va proposer aux institutions culturelles et aux EduTubeurs un programme de dix formations afin de mieux comprendre la plateforme vidéo. Le CNC et Arte prendront part aux ateliers sous forme d’invités.

Cette association entre ces trois acteurs veut dire beaucoup de choses, ils ont pris conscience de leur interdépendance :

  • Arte qui est active sur YouTube depuis 2005 a réussi à capter une audience plus jeune grâce à la diffusion de ses contenus sur la plateforme.
  • Le CNC a besoin de la visibilité que peut lui apporter YouTube pour assurer une transition numérique.
  • YouTube quant à elle a pris conscience de l’importance de la culture sur sa plateforme, les EduTubeurs n’ont cessé de prendre de l’importance ces dernières années.

La culture : nouvel enjeu pour YouTube

Patrimoine culturel : La numérisation au service des trésors de la  connaissance – DMA

Ce partenariat n’est pas sans intérêt pour la plateforme. On remarque que la culture n’a pas disparu, elle a seulement utilisé de nouvelles voies telles que le numérique. Depuis cinq ans, les contenus culturels ont pris de l’ampleur, la nouvelle génération utilise la plateforme pour accéder à des contenus plus traditionnels. C’est cela qui a pu étonner YouTube qui se voulait novateur, in fine les générations ont de nouveaux usages mais gardent des intérêts communs qu’on pourrait concevoir comme classiques. A travers cette analyse, on y perçoit toute la volonté de « Savoirs et Cultures », une volonté d’éduquer à travers de nouveaux moyens. Cette fusion des savoirs est une belle leçon pour les acteurs culturels qui ont longtemps été réticents à la révolution numérique, pensant que la tradition perdurerait, mais justement cette tradition perdure mais différemment. Lorsque l’on voit un Youtubeur ou plutôt un EduTubeur comme Hugo Décrypte, on voit que l’envie de s’informer reste intacte seulement elle se fait par de nouveaux canaux. La nouvelle génération s’éduque par les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook) et les plateformes ( TikTok, Twitch et bien sûr Youtube). Arte comme nous l’avons dit ci-haut l’a bien compris, la chaîne franco-allemande vue pendant longtemps comme désuète a su pleinement s’adapter à la révolution numérique. Ella a réussi le pari d’intéresser la nouvelle génération a des contenus qu’on percevait initialement réservés aux consommateurs dits plus classiques. C’est là que ce partenariat est intéressant, lorsque l’on voit Arte, pleinement habituée aux nouveaux usages et YouTube qui a saisi tout l’enjeu de la culture, on ne peut que comprendre l’évidence de cette association. Toutefois reste la grande interrogation du CNC, pourquoi cet établissement public désire-t-il s’associer à une plateforme qu’elle a longtemps regardé de loin.

La crise sanitaire : un accélérateur de la numérisation des usages

Tout l’enjeu est là, la crise sanitaire. Le CNC a pris conscience que les salles de cinéma, où généralement les lieux culturels pouvaient rester fermer pour une durée indéterminée. Cette crise n’a fait qu’accentuer un phénomène qui existait déjà, la population française (légèrement en retard sur ses voisins mais qui suit la tendance) consomme de plus en plus de contenus culturels sur Internet, chez elle. Une fois ce constat effectué, il faut agir et le CNC avec ce partenariat prend acte, elle emmène avec lui toutes les Institutions culturelles qui se sont mis depuis quelques temps au numérique. « Savoirs et Cultures » n’est que le début de l’institutionnalisation de la culture sur Internet mais marque un tournant. D’une certaine façon cela donne une certaine légitimité à la culture sur Internet. Les contenus culturels ne cessent d’augmenter sur YouTube mais persiste une certaine défiance quant à la source de ce qui est proposé aux utilisateurs. Ce portail, regroupant de nombreuses institutions culturelles et des EduTubeurs, rassurent. Il y a une sorte de labellisation de ce contenu. Pour les Institutions ce n’est qu’un tremplin car elles ont déjà la légitimité mais pour les EduTubeurs a contrario c’est une sorte de légitimation, dans l’autre sens ils font bénéficier le portail de leur visibilité.

Les EduTubeurs : l’enjeu de demain pour la culture

ANNONCE ET EXPLICATION : l'interview du président de la République, demain  à 18h15 - YouTube

Avec ce partenariat, on remarque la prise de conscience des acteurs culturels des nouvelles manières de se cultiver. L’enjeu de la formation des EduTubeurs n’est pas anodin, les acteurs plus traditionnels veulent avoir un certain contrôle sur ces nouveaux relais culturels. Cette formation est une manière de façonner de nouveaux porte-paroles.

On appréhende un renouveau culturel marqué par la révolution numérique et accentué par la crise sanitaire. Ce partenariat n’est que la genèse d’un domaine qui ne cesse d’osciller entre tradition et renouvellement. Tout ce qu’on peut dire c’est que les acteurs culturels ont pris conscience de l’opportunité de taille qu’est la numérisation des usages.

Constance Niclas

Sources :

CNC : https://www.cnc.fr/creation-numerique/actualites/le-cnc-arte-et-youtube-lancent-savoirs-et-cultures_1367881

Youtube et Arte : https://www.youtube.com/watch?v=xZDwm-u0n7E

Le Conseil de l’Europe  » Comprendre l’impact du numérique sur la culture » : https://www.coe.int/fr/web/culture-and-heritage/culture-and-digitisation

L’ADN « ARTE, le CNC et YouTube lancent le partenariat « Savoirs & Cultures » : https://www.ladn.eu/adn-business/news-business/actualites-media/arte-cnc-youtube-partenariat-savoirs-cultures/

LEAVE A COMMENT